Archives mensuelles : octobre 2011

CREDO

 » L’objet livre, précisément parce qu’il est objet, ne peut se passer de beauté formelle et de volupté tactile. «                          Micheline de Bellefroid ( 1927-2008 ) Publicités

En passant | Publié le par | Laisser un commentaire